Notre fondatrice

Un nouveau départ

De l'initiative, de la persévérance, de la confiance en soi et une montagne d'énergie : voilà les principaux ingrédients qui composent la personnalité de la fondatrice des restaurants Chez Cora déjeuners et Cora's Breakfast and Lunch.

De la vie en Gaspésie à celle de mère
Cora Mussely Tsouflidou est née à Caplan, un petit village de la péninsule gaspésienne, au Québec. Dès 1960, elle entreprend son Cours Classique à l'Institut Cardinal-Léger de Montréal, où elle explore toutes les matières nécessaires au choix d’une profession libérale. Mais le destin en décide autrement, et la jeune femme quitte le collège en dernière année d'études pour se consacrer à un premier enfant arrivé inopinément. La venue hâtive de deux autres enfants forcera Cora à renoncer définitivement à une carrière professionnelle. Qu'à cela ne tienne, Cora devient une excellente maman à temps plein.

Des bouches à nourrir
Quelque dix ans plus tard, lorsque le mari quitte la maison familiale et qu'elle se voit obligée d'assumer seule la survie de ses trois jeunes adolescents, Cora achète un petit restaurant de quartier et s'y installe comme cuisinière avec l'espoir de réussir à subvenir aux besoins de ses enfants. Passionnée par le service à la clientèle, elle a tôt fait de remplir l'établissement qui triple de valeur. Elle le vend et s'engage comme hôtesse dans un grand restaurant où elle gravit les échelons jusqu’au rang d’associée minoritaire. Pendant ces cinq années, Cora perfectionne ses connaissances en restauration et finit par maîtriser tous les aspects de ce secteur de l'hospitalité.

Un nouveau départ, une deuxième famille.
En mai 1987, Cora rachète un petit casse-croûte désaffecté sur le boulevard de la Côte-Vertu, à Ville Saint-Laurent, et tente une nouvelle aventure qui, cette fois, la mènera beaucoup plus loin qu'elle n’aurait pu l’imaginer.

Toujours aussi passionnée!
Encore aujourd’hui, Cora demeure « branchée » sur la réalité commerciale. Elle visite régulièrement les restaurants, s’assurant du respect des standards de qualité tout en demeurant en contact avec les clients, sa principale source d’inspiration et de motivation. Cora s’implique dans la conception des nouveaux mets, expérimentant chez elle de nouvelles recettes, les évaluant pour ensuite pouvoir mieux les implanter en restaurant.

Dans le monde des affaires
Dans le monde des affaires, Cora est un bel exemple d’une femme d’affaires qui a réussi seule. Récipiendaire du prix du Gouverneur général en 2003, Cora a remporté plusieurs autres distinctions dont le Ernst & Young Entrepreneur of the Year Award dans la catégorie Fabrication et produits de consommation ainsi que le Tops in Hospitality Award du magazine Food Service and Hospitality. Cora a aussi été intronisée en 2004 au temple de la renommée de l’Association canadienne des professionnels de la vente. En 2005, elle a reçu le Hall of Fame Award du Canadian Franchise Association. En 2006, Chez Cora déjeuners a été nommée l’une des 50 sociétés les mieux gérées au Canada. Cora a reçu cette même année le prix des Femmes d’affaires du Québec en tant qu’Entrepreneure, Grande Entreprise, prix décerné par le Réseau des femmes d’affaires du Québec inc.


Quelques histoires de plats

Déjeuner Magie : Pour satisfaire la gourmandise d’une amie qui lui demandait une surprise, Cora prépara une magnifique coupe de fruits nappés de crème anglaise à la Cora, et servit le tout avec un bagel fromage à la crème. En voyant passer l’assiette, une cliente s’exclama : « C’est magique ! Dites à Cora que ses mains nous enchantent ! ».

Récolte 90 : C’est à Gigi, la fille de Cora, que revient la création de cette surprenante assiette. À la vue de la grosse brioche qu’un fournisseur venait tout juste d’apporter, Gigi eut l’idée de la couper en deux, de tremper les moitiés dans un mélange à pain doré et de les faire rôtir sur la plaque. Elle déposa ensuite un œuf et des tranches de bacon sur une moitié de brioche et une montagne de fruits frais sur l’autre. Un vrai délice !

Fière de constater l’engagement de sa fille, Cora eut la belle impression de récolter le fruit de ses efforts. Comme cela se déroulait en 1990, Cora nomma donc ce plat Récolte 90 !

Sarrasin Surprise : Cora eut l’idée du Sarrasin Surprise après un séjour chez les Américains. Dans un restaurant, elle avait aperçu un étonnant plat qui consistait en trois grosses saucisses enroulées de crêpes style « pancakes » et servies avec différents coulis de fruits. En bonne magicienne, elle transforma le plat en une version plus raffinée: trois saucisses avec fromage cheddar cachées dans des galettes de sarrasin et servies avec des fruits frais.

Au menu
Au menu
Ensoleillez vos midis !
Ensoleillez vos midis !
25 ans déjà!
25 ans déjà!
Où déjeuner ?
Où déjeuner ?