1967
1967
Cora, âgée de vingt ans, heureuse de faire ses études classiques chez les religieuses à l’Institut Cardinal-Léger.
Précédent Suivant

Notre histoire

Cora au fil du temps

Depuis l’ouverture de son premier restaurant, Cora a changé les habitudes alimentaires de toute une génération. 

L’aventure débute en mai 1987, alors que Cora achète un petit casse-croûte désaffecté dans l’arrondissement Saint-Laurent de Montréal. Après seulement quelques mois d'exploitation, Cora modifie la vocation du casse-croûte et choisit de faire des déjeuners sa spécialité. Alliant fruits, fromages, céréales, omelettes, crêpes et pain doré, la magicienne Cora donne naissance à une nouvelle gastronomie matinale au Québec.

S'inspirant des traditions familiales, des demandes de ses clients et des suggestions quelquefois farfelues de ses enfants, Cora compose ses nouveaux déjeuners en tenant aussi compte des nouvelles tendances alimentaires axées sur la santé. Améliorant, un à un, chacun des déjeuners traditionnels, elle en invente une centaine d'autres.

Chaque nouvelle création bénéficie alors de son illustration placardée au mur du petit casse-croûte du boulevard de la Côte-Vertu. Cette imagerie du menu sera d'ailleurs perpétuée par les fameuses affiches de plats qui décorent toujours les restaurants de la chaîne.

Rapidement, le petit établissement de « Côte-Vertu » fait salle comble. Les enfants de la patronne quittent l'école pour lui venir en aide. Déjà, à cette époque, aller manger Chez Cora déjeuners représente l'aventure gastronomique matinale par excellence.

La philosophie de vente de Cora : « Des aliments et un service de première qualité. Offrez aux gens ce qu’il y a de mieux et ils viendront. Si nous servons le meilleur déjeuner en ville, iront-ils ailleurs ? » demande-t-elle.

Très vite, on constate que la réputation du déjeuner Cora dépasse amplement la superficie du casse?croûte.
On conclut alors que maman doit ouvrir un second restaurant Chez Cora pendant que les enfants s'occupent du petit de « Côte?Vertu ». En février 1990, l'ouverture d'un deuxième Chez Cora déjeuners sur le boulevard Saint-Martin à Laval confirme le succès de la nouvelle formule de déjeuners dont on commence à parler dans les journaux. Quelques mois plus tard, associée à une ancienne compagne de travail, Cora ouvre un troisième Chez Cora déjeuners dans un grand restaurant désaffecté, trois fois plus gros que les deux premiers.

Le succès de ce nouveau restaurant entraîne rapidement l'ouverture de cinq autres établissements Chez Cora déjeuners. La famille Cora s'agrandit et plusieurs nouveaux collaborateurs s'initient à l’entrepreneuriat. Ce sont les enfants de Cora, la fondatrice, qui, les premiers, enseigneront tous les rudiments de la nouvelle formule gagnante à ces nouveaux partenaires d'affaires.

Aujourd’hui, la famille Cora compte plus de 130 restaurants franchisés. Et l’aventure ne fait que commencer !

Au menu
Au menu
Ensoleillez vos midis !
Ensoleillez vos midis !
25 ans déjà!
25 ans déjà!
Où déjeuner ?
Où déjeuner ?